Muevete Bien – Sabor Mestizo

10,00 

La réponse à Resto Pollo Rico est le projet MUEVETE BIEN qui présente un panel de groupes européens au feeling latino.
Le volume 2 de cette série Muévete BienSabor Mestizo ” est dans les bacs depuis avril 2007 ! Il présente la scène ska-rock-reggae et fusion latino européenne, de quoi se faire une bonne idée du son mestizo pur jus !!!

UGS : SD1631NP Catégorie :

Description

La réponse à Resto Pollo Rico est le projet MUEVETE BIEN qui présente un panel de groupes européens au feeling latino.
Le volume 2 de cette série Muévete BienSabor Mestizo ” est dans les bacs depuis avril 2007 ! Il présente la scène ska-rock-reggae et fusion latino européenne, de quoi se faire une bonne idée du son mestizo pur jus !!! Pas moins de 22 combos avec en autres : Sergent Garcia, Le Maximum Kouette, La Kinky Beat, Les Caméléons, Fermin Muguruza et Desorden Público, Chango Family, Caramelo Criminal…

 

1 – RUDE HI-FI : Skandellara Town
2 – FERMIN MUGURUZA & DESORDEN PUBLICO : Hitza Har Dezagun
3 – PAPANGU : Baque Embolado
4 – SERGENT GARCIA : Yo Me voy Pa’ La Cumbia
5 – COSTO RICO : Luna
6 – FLOR DEL FANGO : Diez A La Mañana
7 – PRINCESS K’SHU & KAYASON POSSE : Mandunga
8 – CHANGO : Viejo

9 – METISOLEA : Mentira
10 – JAHMILA : Tratando De Ver
11 – LES CAMELEONS : La cuenta
12 – LA KINKY BEAT : Fight
13 – CHANGO FAMILY : Rien N’vas Plus
14 – SKUNK : P’Adelante
15 – CARAMELO CRIMINAL : Qué sera
16 – THE STRIKE : Polska – live –

17 – OKPLOÏDE : Guerra
18 – CHE SUDAKA : Solo Uno Mismo
19 – MAXIMUM KOUETTE : Guay
20 – RAUL MILLON : Empapala
21 – GO LEM SYSTEM : Loco De
22 – IAO LATINO SYSTEM : No te Olvidaré

 

Sound System avec :

1 – RUDE HI-FI : Skandellara Town

auteur/compositeur : L.Lombardo. extrait de l’album “Rude Hi-Fi : Barrio Beatz” (courtesy of Rude & Kontrakalea-Metak). www.barriobeat.com onerude@libero.it

Luca Lombardo aka Rude Hi Fi, DJ y MC italien est actif depuis 1984 jouant avec des groupes punk et ska comme Ghetto 84 y Aretuska. 3 disques présentent le son de Rude : un mix de ska et de breakbeat, de reggae avec de la jungle et du rap… “Skandellara Town” a été enregistré en 6 heures à Bologne !!! Rude a collaboré avec Banda Bassotti, Fermin Muguruza, Radio Bemba Sound System… Il vit actuellement à Barcelone et joue avec La Kinky Beat. C’est un des meilleurs producteurs underground et DJ.

2 – FERMIN MUGURUZA & DESORDEN PUBLICO : Hitza Har Dezagun

auteur/compositeur : F.Muguruza. musiciens: Desorden Publico, Afrika, Kattalin Habans. extrait de l’album “Brigadistak Sound System” (Fermin Muguruza eta Esan Ozenki Records – en kortesiaz). www.muguruzafm.com fm@kontrakalea.com

“La révolution commence par soit même. Fermin est une nation qui avance assumant à la première personne la responsabilité de son début en solo mais plus accompagné que jamais. Avec l’esprit de “Gora Herria” et le positivisme musical de “Ideia Zabaldu”, il a monté un sound system mutant inspiré par la ligne évolutive des sons jamaïcains: le ska et le reggae, le dub et la jungle. Une fois la base établie, il lui a suffit de marcher sur les ponts émotionnels qu’il a dressé ces dernières années, plus entre les individus qu’entre les lieux géographiques, pour compléter un disque surprenant et vivant, chronique d’une espérance personnelle, mais pas individualiste, ou la foi dans le peuple est source résistance, et où la prise de la parole continue d’être essentiel à la défense de l’idée”. Xavier Cervantes.

3 – PAPANGU : Baque Embolado

auteurs/compositeurs : V.Freire, S.Lustosa, S.Suarez, D.Baraldes, J.Mato Vilar. extrait du cd single “Electro Papangu” (autoproduit). www.papangu.com vfreire5@netscape.net

Groupe formé à Barcelone en 2002. On retrouve dans sa musique les références sonores afro-brésiliennes (maracatú, afoxê, samba), qui se combinent avec d’autres éléments comme le rock, le psychédélique et le funk. Papangu se compose de cinq musiciens (deux Brésiliens, un Vénézuelien, un Argentin et un Catalan) qui ont en commun l’envie de fusionner leurs différentes cultures et influences musicales tout en créant leur propre sonorité.

4 – SERGENT GARCIA : Yo Me voy Pa’ La Cumbia

auteur/compositeur : Sergent Garcia. (P) 2006 La Gwagwita, licencié de EMI Music France, extrait de l’album “Mascaras”, avec l’aimable autorisation de EMI Music France. www.sergentgarcia.com m.vincent@3ctour.com

Instigateur du mélange reggae et salsa en Europe, Sergent Garcia a gardé de ses années punk, comme guitariste des Ludwig Von 88, une propension certaine au dynamitage de tout ce qui s’apparente aux conventions, habitudes et autres enclumes à la création. Après quatre albums couronnés d’un succès international, el Sargento revient avec un nouveau disque baigné de salsamuffin et cumbia.

5 – COSTO RICO : Luna

auteur/compositeur : I.Martin. extrait de l’album “El Patio” (cortesia de Ventilador Music). www.costorico.net xavi@musicasdelcaribe.com

Costo Rico naît en 1999 à Barcelone, passe par diverses formations jusqu’à sa consolidation et enregistre en 2001 son premier single. Sorti dans le circuit underground de Barcelone, il sera ensuite présenté en Espagne et en Amérique latine. En 2004, sort le premier album “ El Patio ” suivi d’une tournée de présentation dans les salles et festivals de toute l’Europe. Le second opus “ Cosas Ricas ” vient de sortir.

6 – FLOR DEL FANGO : Diez A La Mañana

auteurs/compositeurs : M.Castillo, N.Romero / N.Romero. titre inédit. napo.romero@free.fr

Flor del Fango a vu le jour à Paris en novembre 1997 pour une soirée de soutien à la cause des indiens du Chiapas qui s’est tenue au Zénith. Des acteurs de la scène alternative (Mano Negra, Parabellum, Chihuahua, La Perla, Frères Misère), s’étaient rassemblés pour imaginer un répertoire. Depuis le combo occasionnel est devenu une rutilante machine musicale répondant au besoin d’une génération hispanique, héritière de celles qui avaient eu à pâtir du franquisme et des innombrables dictatures latino-américaines. De fait, cette “ fleur de fange ” a ressenti le désir de reprendre la langue latine avec son patrimoine fusionant guitares flamencas, palmas enfiévrées, tempos rock, riffs de trompette, et saveurs de la lutherie andine !

7 – PRINCESS K’SHU & KAYASON POSSE : Mandunga

auteurs/compositeurs : Princess K’shu, Kapitain Kirk / DJ Barok. titre inédit. http://princesskshu.skyblog.com cassandream@aol.com

Princess K’shu, auteur compositeur interprète d’origine colombienne, a fondé le 11 septembre 2001 sous l’influence d’une tempête tropicale, le collectif Kayason Posse. Cette jeune artiste défend une nouvelle tendance, un reggae rap latino soul à l’image de son métissage et de la féminité. Sur ce son neuf, elle invite le public à partager un message de tolérance et un idéal de paix en espagnol, en anglais et en français. Muevelo Suavesito !

8 – CHANGO Y LA VAINA SONORA : Viejo

auteur/compositeur : L.Iglesias Alvarez. extrait de l’album “Chango” (avec l’aimable autorisation de BMG Publishing). changuito@tele2.be www.myspace.com/lavainasonora

Bien que révolutionnaire dans l’âme, Changó a pour seules armes son cœur et sa voix. D’une escale à Cuba, il ramena la statuette d’un des principaux orishas, celui qui allait inspirer son premier album et lui prêter son nom : Changó, le dieu de la guerre devenu esclave par amour du peuple Yoruba, tonnerre fuyant dans le ciel qu’il enflamme partout où s’échauffent les cœurs et les corps au rythme des tambours de la fête. Le pote liégeois de Manu Chao et ancien des Locos Mosquitos enflamme la foule à chaque concert !

9 – METISOLEA’ : Mentira

auteur/compositeur : A.Pascau. extrait de l’album “Volume 1” (autoproduit). www.metisolea.com contact@metisolea.com

“Fusion musicale, humaine et énergique, fruit de nombreuses influences, passant par le rock, le ska, le dub et le scratch, et s’arrêtant souvent pour écouter les mélodies s’échappant des quartiers latins.” Issus d’une première mouture qui s’appelait alors Peskaloca, forts d’un premier album bien construit, Metisolea’ a de beaux jours devant soi !

10 – JAHMILA : Tratando De Ver

auteur/compositeur : A.Gomez. extrait de l’album “Revolucion Prohibida” (Gridalo Forte). www.jahmila.com anacarril@hotmail.com

Jahmila est née à Rome des mélanges de cultures et influences diverses : musique ethnique, reggae, patchanka, electrocumbia, ska, musique sud-américaine et chansons militantes.

11 – LES CAMELEONS: La Cuenta

auteurs/compositeurs : Les Caméléons. extrait de l’album “Todos” (avec l’aimable autorisation de Wagram Music). www.lescameleons.fr jeff@lescameleons.fr
Les Caméléons font partie de ces groupes de rock indépendants qui n’ont pas besoin de tapage médiatique pour animer depuis plus de 10 ans la scène européenne : plus de 700 concerts, cinq albums studio et un CD-DVD “ Live ”. Leur musique teintée de sonorités latines est une véritable tornade qui emporte tout sur son chemin. Difficile de résister au vent qui souffle et à la chaleur lors des concerts du groupe, habitué aux plus grosses scènes européennes.

12 – LA KINKY BEAT : Fight

auteurs/compositeurs : J.L.Ferrer Sanchez, M.De La Fuente Rodiel, G.Casajus Guaita, M.Cabello Capdevilla / J.L.Ferrer Sanchez, M.De La Fuente Rodiel, G.Casajus Guaita, M.Cabello Capdevilla, T.Arroyos Valle, L.Lombardo, A.Hohmann Fernandez. extrait de l’album “One More Time” (cortesia de Kasba Music). www.lakinkybeat.com joni@hacecolor.com

La Kinky Beat s’est converti en quelques années en une révélation musicale à Barcelone. Créé en 2003 après la fusion de divers projets, le groupe a édité dès l’année suivante son premier opus qui passe du rocksteady, au reggae, et au punk montrant le côté le plus sauvage du métissage. En 2006 sort le second album qui inclut 13 chansons avec des paroles en anglais, espagnol et italien, avec davantage d’influences rock, jungle et musiques afros. Cet album introduit aussi DJ Rudeman (Rude Hi-Fi) comme nouveau membre de la bande qui fait monter l’énergie et le côté électronique des concerts.

13 – CHANGO FAMILY : Rien N’vas Plus

auteur/compositeur : Lundo. extrait de l’album “La Chango Family” (Disques Audiogramme). www.lachangofamily.com changofamily@sympatico.ca

Originaires du Québec, c’est en revenant d’un trip au Mexique en 2000, que Lundo et Maruchka décident de fonder La Chango Family. Leur musique est pleine de fête et de revendications sociales : reggae, salsa, dub, rock, sonorités balkaniques et africaines… La Chango Family, c’est dix musiciens s’exprimant tantôt en français, castillan ou anglais. Pas mal de kilomètres et plus de 250 shows au compteur: que sigue la peda cabrones !!!

14 – SKUNK : P’Adelante

auteurs/compositeurs : Skunk. extrait de l’album “Giltzak/Les Clefs” (avec l’aimable autorisation de Crash Disques). http://skunkdiskak.free.fr skunkdiskak@free.fr

Venus d’Hendaye, Skunk joue une musique cuivrée et festive, entre reggae-punk et ska-rock, avec son lot de guitares nerveuses, de rythmes saccadés et dansants. Mettant en avant ses cultures multiples, les textes sont chantés en euskara, espagnol et français. Après 12 ans d’existence à sillonner les routes et un cinquième album remarqué, Skunk est en passe de devenir l’un des groupes les plus importants de la scène rock alternatif française.

15 – CARAMELO CRIMINAL: Qué sera

auteurs/compositeurs : A.Leske, N.Leske, O.Schrader, D.P.Meyer. extrait de l’album “Caramelo Criminal” (avec l’aimable autorisation de PIAS). www.caramelocriminal.com caramellow@gmx.net

Caramelo Criminal est constitué de deux frères Don Caramelo et Paco Mendoza qui habitent en Allemagne mais qui ont leurs racines au Pérou et au Paraguay. En 2004, ils s’associent aux producteurs de “Silly Walks”, qui avaient déjà travaillé avec des artistes renommés comme Gentleman, Patrice ou Raggabund, pour enregistrer un album roots-reggae en espagnol, où l’on trouve le titre “Qué sera?”. Cette chanson est devenue un succès reggae en Alemagne, Suisse, Autriche et a ouvert le chemin pour de nombreux groupes de langue espagnole issus de ces pays.

16 – THE STRIKE : Polska (en concert)

auteur/compositeur : L.Melotti. extrait de l’album “ Baraonda ” (BZ records). www.strikebaraonda.com strike@strikebaraonda.com

The Strike est une pièce maîtresse dans l’échafaudage de la musique underground italienne, notamment la scène “ ska-patchanka ” depuis la deuxième moitié des années 80. Leurs collaborations avec des artistes réputés dont Manu Chao ou Roy Paci ainsi que leurs prestations scéniques dynamiques et explosives, ont renforcé une réputation déjà bien établie tout au long des années 90. Leur dernier cd en concert sorti en 2004 en est le plus bel exemple.

17 – OKPLOÏDE : Guerra

auteur/compositeur : S.Hernandez. extrait de l’album “Miseria Espectacular” (Woolly Bully Productions). www.okploide.com woolly.bully@wanadoo.fr

Sept musiciens, une section de cuivres survitaminée, un chant en espagnol, des mélodies bien senties, des guitares précises et accrocheuses, voici “ la petite bombe ” béarnaise fière de défendre son album. Même si l’on ressent certaines influences venues d’outre Atlantique, ce combo possède une véritable identité “ latine ” débordant d’énergie à l’image de la Mano, Shériffs, Skunk, NoFx, Less Than Jake… “ Guerra ” décrit les aberrations et l’horreur de la guerre. Hasta luego Kabrones !

18 – CHE SUDAKA : Sólo Uno Mismo

auteurs/compositeurs : L.Fernandez, M.Fernandez. enregistré dans le studio “La Fundacio del Barri” (L’Hospitalet de Llobregat). Production artistique: Gambeat. version inédite. http://www.chesudaka.com che_sudaka@yahoo.com.ar

Che sudaka est né dans le coeur du quartier gothique de Barcelone, plaça del trippi, endroit où beaucoup de musiciens et artistes échangent culture et expériences musicales. La base du groupe provient des Correcaminos, formation de Mar del Plata (Argentine), associée à quelques musiciens du quartier. La formule explosive se concrétisera ensuite autour de musiciens argentins et colombiens. L’esprit du groupe reste multiculturel : leurs textes sont en espagnol, anglais, portugais, français, catalan et basque. Leur musique vise l’énergie du reggae punk ¡¡¡ Arriba la vaina !!!!

19 – LE MAXIMUM KOUETTE : Guay

auteurs/compositeurs : Le Maximum Kouette. extrait de l’album “ Lundi Je m’y Mets ”. www.maximumkouette.com lemaximumkouette@danslaboite.fr

Valeur sûre de la scène alternative française, Le Maximum Kouette prône, depuis plus de 10 ans, un style de vie épicurien et nonchalant, véritable pied de nez à une société de communication, de production et de consommation rapide. Sur fond de rock trépidant, reggae-ska chaleureux ou ballades pop-punk abrasives, le groupe révèle une poésie fraiche et attachante, incisive mais tendre, où l’humour noir flirte avec la nostalgie et le burlesque.

20 – RAUL MILLON : Empapalá

auteur/compositeur : E.Doval. extrait de l’abum “Sangre Quemada” (autoproduit). www.myspace.com/raulmillon dealcazar@bluewin.ch

Fils de réfugiés politiques ibériques, musicien autodidacte, le parcours d’Emilio passe par les groupes Citric Froots, Oops et Toon’s avant de produire seul ses propres morceaux. Grâces à ses séjours consécutifs à Cuba, il collabore étroitement avec le groupe Jelengue à l’élaboration de deux titres électrosón. Il se passionne pour la musique des Caraïbes et renoue avec ses racines latines. En 2003, Emilio rentre dans la peau de Raul Millón et enregistre son premier album.

21 – GO LEM SYSTEM : Loco De

auteurs/compositeurs : A.P.Hardmeier, N.A.Korin, A.Prado, A.Capilouto, S.Tonelli, H.Ezequiel. extrait de l’album “Caceria” (avec l’aimable autorisation de K Industria). www.golemsystem.com golemsystem@yahoo.es

Go Lem System est né avec le nouveau siècle à Buenos Aires, Argentine. En 2001, Aleko et Serge (créateurs du groupe) ont émigré à Barcelone où ils ont travaillé avec différents musiciens jusqu’à l’actuelle formation. L’idée musicale de G.L.S., c’est des chansons propres et un son au style unique, métissé et fusionnant divers genres (reggae, dub, trip-hop, drum´n´bass, jazz, rock…). G.L.S. a travaillé en collaboration avec Manu Chao et Gambeat sur leur dernier opus.

22 – IAO LATINO SYSTEM : No te Olvidaré

auteur/compositeur : J.Ventura. arrangements: J.Ventura / J.Ventura / F.Pantoja. extrait de l’album “Latino System” (autoproduit). http://www.geocities.com/iaolatino/ iaolatinosystem@yahoo.fr

IAO Latino System déboule pour une grande fiesta latino déjantée. Leur style unique est un dynamitage en règle de la culture latino, une vision azimutée de la musique sud-américaine jouée avec une ferveur des plus enthousiasmante. IAO Latino System, c’est des refrains entraînants sur fond de ragga festif, des voix entêtantes bousculées par une rythmique ska endiablée, des choeurs pop à souhait mélangés à du rock finement épicé.

Informations complémentaires

Support

CD

Label

Sabor Discos

Vous aimerez peut-être aussi…

Défiler vers le haut
Panier
Il n'y a pas d'articles dans le panier !
Continuer les achats
0